Mais c'est qui ces chefs?

Petite présentation du casting par l’indiscutable ordre alphabétique.

Nicolas Bouillier. Chef du Lion d'or de Carouge, l'un des temples de la gourmandise canaille locale.

Yoann Caloué. Jeune chef normand et inventif, il nous régale et nous inspire au Flacon, Carouge, une étoile au Michelin.

Alexandre Campa. Il est le petit fils de Roberto, celui de l'enseigne italienne, éponyme et mythique, dont il est désormais le chef.

 

Damien Coche. C'est le chef de cuisine du Domaine de Châteauvieux, deux étoiles au Michelin, la table la plus célèbre de la République.

Nicolas Darnauguilhem. Ex-chef du Neptune, puis des Tabouret et Tablar, il s'est classé parmi les plus brillants cuistots européens.

Gilles Dupont. Ronde légende de la cuisine genevoise, il tient avec son copain Thomas Byrne l'auberge du Lion d'or à Cologny.

Jérôme EstèbeC'est pas un chef, c'est le taulier. Journaliste à la Tribune de Genève et auteur du blog "Top Slurp" au début du siècle.

Dominique Gauthier. Chef du Chat Botté, la table de l'Hôtel Beau-Rivage, une étoile Michelin, 18 chez Gault&Millau.

Tamara Hussian. D'origine arménienne, cette jeune cheffe au CV déjà scintillant vient à peine de reprendre le piano du Bleu Nuit.  

Jeab. Elle est née sur un marché thaïlandais. Bambine, elle épluche, elle émince, elle écaille. Devenue grande, elle cuisine encore, dans son resto Jeab et dans les Akiko, cantines asiatiques et goûteuses.

Stéphane Paccaud, originaire des Hautes Alpes il dirige depuis peu les cuisines du Woods de l'hôtel Intercontinental.

Jérôme Saugy. Il est boulanger passionné. A l'enseigne de Levain.ch, il dépose chaque semaine un demi-millier de pains artisanaux dans les boîtes aux lettres de ses abonnés genevois.

 

Gaëtan Thiron. Après avoir régalé les Carougeois à l'Olivier de Provence, Chef Thiron règne sur la cuisine du Philanthrope.

Christophe Thuet. Restaurateur iconoclaste et cuisinier avisé. Il tenait l'Odéon. Le voilà aux rênes de la Table du Croquant à Carouge.

Sébastien Vaillend. Ancien second du Bernard Livron, il dirige désormais les cuisines du vénérable Café de Certoux.